Comment bien laver son linge ?

Mis en rayon le 12 jan, 2012 par dans Spiritueux

Chaque foyer dispose aujourd’hui d’un lave-linge. Alors que, dans les années 50 on amidonnait encore les chemises pour pouvoir les porter pendant plusieurs jours de suite, il est naturel à l’heure actuelle d’en changer quotidiennement ou presque. Les machines tournent à plein régime et nous voila vite abandonnés dans notre studio devant les boutons et les modes multiples de notre lave-linge. Les conseils et astuces de lavage en machine deviennent plus qu’indispensables.

Rien que pour vous chers lecteurs, voici le Super-aide de lavage de La Supérette.

- Pensez à enlever vos filtres, vos petites feuilles OCB et vos tickets de CB de vos poches afin de ne pas risquer de boucher la pompe de vidange de votre machine

- Nouez les housses de couette afin d’éviter que vos chaussettes Archiduchesse s’y retrouvent enfermées

- En cas de formation de peluche faite par l’oubli d’un mouchoir en papier dans sa machine, rincez la avec une paire de bas en nylon. Cela supprimera les peluches

- Lors du premier lavage d’un textile, on vous conseille de faire un test surtout si vous avez une crainte sur son dégorgement. Par exemple, passez votre pull rouge dans de l’eau très chaude, et essorez le sur un torchon blanc. Si le torchon se tâche, il est préférable de laver le pull séparément

- Glissez vos chemises dans une taie d’oreiller pour protéger le tissu des frottements contre l’acier du tambour du lave-linge

- Lavez vos chemises sur l’envers même si les chemises de qualité sont parfaitement capables de resister à des lavages répétés pendant cinq à six années

- Nettoyez à sec les laines. Un lavage peut toutefois être effectué à l’eau tiède avec une lessive peu alkaline.
Attention: le lainage ne doit pas être frotté pour éviter le feutrage. Le rinçage doit s’effectuer avec de l’eau à la même température sans essorage. Le lainage sera mis à sécher en évitant les déformations.

- Faites un lavage d’entretien mensuel de la machine. Les odeurs dans les machines à laver sont généralement causées par une accumulation de bactéries et d’autres dépôts. Afin de les éviter, un lavage d’entretien à 90° C sans linge et avec un détergent contenant des agents de blanchiment est recommandé. Pour les moins enthousiastes à l’idée de faire ce petit breuvage, il est aussi conseillé de laisser la porte ouverte entre les lavages

- Nettoyez le filtre d’un lave-linge une fois par mois car si il est encombré cela gênera la circulation d’eau dans la machine

- Si votre pull en laine gratte, trempez le dans l’eau froide (avec quelques gouttes de glycérine ou de votre après-shampoing), rincez le soigneusement et cela fera un pull tout doux

- Si votre pull en laine a rétréci (laine feutrée), baignez le dans un contenu d’un litre d’eau tiède additionné d’une cuillère à soupe de glycérine, séchez le dans l’air, et avec un peu de chance la laine pourrait se détendre.

- Si votre pull en laine reçoit une vilaine tâche de sang, plongez le dans de l’eau où vous faites auparavant dissoudre un cachet d’aspirine

- Si votre pull bouloche, ajoutez du vinaigre à l’eau lors de votre rincage

- Ne jamais mettre d’eau sur des tâches d’encre ou de rouge à lèvres sur le col de votre chemise blanche, cela risquerait de les rendre indélébiles.

- Ne jamais repasser sur un endroit tâché, vous feriez ressortir et fixeriez les tâches avec la chaleur

Maintenant grâce à ce super guide vous n’aurez plus aucune excuse si vous vous retrouvez dans l’obligation de refiler votre pull en laine à votre petit frère.

Partager/Marquer

Commentaires

Votre Email ne sera pas publié.